La vinification en blanc

La vinification en blanc se distingue de celle du rouge par le fait que la fermentation alcoolique se fait sans le marc, il n’y a donc pas de macération.
La maturité et l’état sanitaire des raisins sont le plus important. Les raisins blancs après cueillette sont rapportés le plus rapidement dans les chais pour être pressé, afin d’éviter toute oxydation, le pressurage se fait par palier de pression pour exploiter au maximum des faibles pressions.
Le sulfitage sera effectué de manière fractionnée au pressoir et ce, dès l’écoulement des premiers jus.

Un léger débourbage est effectué au bout de 24 à 48 heures, cette opération est primordiale pour une bonne finesse aromatique ( Débourbage veut dire, enlever les grosses lies des moûts ).
Pour assurer un départ rapide de la fermentation alcoolique nous effectuons un levurage.

Les moûts sont logés en fonction dans des cuves inox ou des fûts de 2 vins ( Le moût est le vin avant fermentation alcoolique ).

Lors de la fermentation alcoolique, les températures de fermentation seront maintenues à 20-25°, avec coupure de la régulation thermique dès que la densité baisse, pour assurer une meilleure fin de fermentation et pour éviter d’obtenir des vins « standards ».

Après toutes ces opérations, les vins blancs sont prêts à être élevés pendant une durée de 10 à 12 mois. Pendant cette  période il faut surveiller l’avancement de la fermentation malolactique, effectuer le remplissage.

Après analyses et filtration les vins blancs seront mis en bouteilles par nos soins et seront prêts a être commercialisés.